Ajouter au carnet de voyage
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Envoyer à un ami

Flassan

Place de la Mairie - 84410 FLASSAN
 
Présentation
Informations
Carte

Flassan

Informations/Coordonnées
Place de la Mairie - 84410 FLASSAN

Tél: 04 90 65 63 95

Email: mairie@flassan.fr

Le village ocre

Flassan a toujours surpris les visiteurs par la coloration chaude de ses façades, ses enduits ocrés et orangés qui se teintent de rose au coucher du soleil. Il est vrai que les carrières d’ocre sont toutes proches. Le gisement part du piémont du Ventoux, se prolonge sur Flassan, Villes-sur-Auzon et Mormoiron. Disparaissant sous les monts de Vaucluse, il resurgit vers Roussillon et le Luberon.

Les origines

L’appellation « Flassan » serait d’origine gallo-romaine et viendrait de Flaccus, nom d’un riche propriétaire terrien installé ici au IIe ou IIIe siècle. Le terme « Flassano » apparaît dans les archives dès le début du XIIe siècle. Accroché au fl anc sud du Ventoux et ainsi protégé du mistral, le village est situé au débouché de la combe de Canaud, cette « vallée longue » où ont été retrouvées les plus anciennes trace de présence humaine de la commune (au moins 3000 ans avant notre ère).
Le bourg s’est développé le long de rues parallèles nord-sud, reliées entre elles par des ruelles étroites dont l’une emprunte un soustet pour passer sous une habitation construite en 1710.

A l’ombre de la place

La mairie, l’église, la fontaine et le lavoir font de cette place un lieu politique et social où les villageois profi tent depuis toujours de l’ombre bienfaisante d’un bel arbre. La mairie, ou maison commune, date du début du XVIIe siècle. Les archives évoquent ses travaux d’achèvement en 1609. Le double escalier à rampes en fer forgé est créé en 1908 lors d’une rénovation importante du bâtiment. Le rez-de-chaussée était, lui, occupé par un moulin à huile utilisé depuis le XVIIe siècle et actif jusqu’en 1925, et dont il ne reste que quelques pièces. La fontaine où l’on venait chercher de l’eau fraîche, où l’on faisait boire les chevaux et le lavoir où se sont dit tant de secrets, ont été édifi és en 1860. Tout cela sous le regard d’un orme immense qui trônait au milieu de cette place. « Roi majestueux de la place publique, que de souvenirs, que d’images tu suggères aux Flassannais », écrit en 1974 un poète local. Mais malade, l’arbre plus que bicentenaire est abattu en 1986, au grand dam des habitants. Un ormeau le remplace. Planté en 1997, souhaitons-lui de devenir le nouveau « roi » de cette place, joliment réaménagée en 2006.

MAP