Ajouter au carnet de voyage
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Envoyer à un ami

Bédoin

Avenue Barral des Baux - BP 7 - 84410 BEDOIN
 
Présentation
Services
Informations
Carte

Bédoin

Bédoin, le village et une vingtaine de hameaux dans les environs
Informations/Coordonnées
Avenue Barral des Baux - BP 7 - 84410 BEDOIN

Tél: 04 90 65 60 08

Site internet: www.bedoin.fr

À Bedoin, vous pouvez aussi découvrir :


Laissez-vous conter Bédoin

Bedouin (en Provençal qui s’écrit sans accent) en Pays d’art et d’histoire du Comtat Venaissin.

Un territoire qui s’étend jusqu’au sommet du Mont Ventoux

Bâti sur les premiers contreforts du Ventoux, le village s’élève sur une hauteur qui culmine à 347 mètres (altitude du mont Redon). Le territoire de Bédoin est un des plus vastes du Vaucluse ; avec ses 9103 ha, il englobe le sommet du Mont Ventoux qui culmine à 1908 m.

Des origines anciennes

Avec ses riches terres cultivables, ses sources, ses forêts, son gibier, ce territoire a depuis longtemps séduit les hommes qui l’ont occupé dès la préhistoire et pendant la période gallo-romaine.
Les nombreuses combes situées sur les pentes de la montagne offrent de multiples abris sous roches où ont été découverts des vestiges préhistoriques importants comme à la Combe de Curnier ou à celle de la Madelène. Quant aux coteaux, avec leurs terres bien exposées et irriguées, ils ont été occupés de façon intensive pendant la période gallo-romaine, avec notamment l’implantation de nombreuses villae (vastes exploitations agricoles) sur des sites de bas de pentes, comme celle du hameau des Bruns, mais aussi sur des promontoires plus retranchés appelés oppida.

De Barral des Baux à la Révolution

Beduinum est cité dans un document dès le milieu du Xe s. En 1250 le seigneur Barral des Baux accorde d’importants privilèges aux villageois, leur cédant notamment le Ventoux dont l’exploitation sera source de prospérité pendant des siècles.
En 1271, le Comtat Venaissin devient terre papale. Bédoin appartient donc à la papauté jusqu’en 1791, date du rattachement du Comtat à la France. Bédoin continue toutefois de montrer sa fidélité au pape et la répression révolutionnaire est l’épisode le plus douloureux de l’histoire de cette commune. Déclarée en état de contre-révolution, elle est détruite et rayée de la carte en 1794. Une année plus tard, le village est réhabilité.

Vous pouvez découvrir le village seul, au fil des panneaux explicatifs ou en compagnie d'un guide-conférencier du service Culture et Patrimoine de la CoVe (visites régulières de juin à septembre et toute l'année pour les groupes sur réservation).

MAP